Syndrome de Gilles de la Tourette

Faire un don maintenant par CanadaHelps.org!

Le syndrome de Gilles de la Tourette, qu’est-ce que c’est ?
Les caractéristiaues essentielles de ce syndrome sont des tics moteurs multiples associés à un ou plusieurs tics vocaux. Ils peuvent apparaître de façon simultanée, ou à des moments différents de l’évolution de la maladie. Les tics surviennent à de nombreuses reprises durant la journée, de façon récurrente sur une période de plus d’un an. [...]. L’affection entraîne une souffrance marquée ou une alteration significative dans le fonctionnement social, professionnel, ou dans d’autres domaines importants.

Critères de diagnotstique selon le DSM-IV :
Pour que le syndrome de Gilles de la Tourette soit diagnostiqué chez une personne, il faut qu’elle regroupe les 5 critères suivants :

1- Présence de tics moteurs multiples et d’un ou plusieurs tics vocaux à un moment quelconque au cours de l’évolution de la maladie mais pas nécessairement de façon simultanée.

2- Les tics surviennent à de nombreuses reprises au cours de la journée, à tous les jours ou de façon intermittente pendant plus d’une année durant laquelle il n’y a pas eu d’intervalle sans tics de plus de trois mois sans tics.

3- La perturbation entraîne une souffrance marquée ou une altération significative du fonctionnement social, professionnel.

4- Les symptômes apparaissent avant l’âge de 18 ans.

5- La perturbation n’est pas dû aux effets direct d’une substance (stimulants) ni à une affection médicale générale.

Les troubles associés
Troubles obsessionnel compulsif
Trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité
Impulsivité
Distractibilité
Auto-stimuation

Qui touche-t-il et pourquoi ?
Le SGT (Syndrome de Gilles de la Tourette) semble toucher 1.5 à 3 fois plus les hommes que les femmes. Il survient approximativement chez 4-5 sujets pour 10.000.
Il faut une vulnérabilité chromosomique pour développer la SGT. La « vulnérabilité » implique que l’enfant reçoit une prédisposition génétique ou constitutionnelle. Le type précis ou la sévérité du trouble peuvent être différents d’une génération à un autre.

Évolution
Le début du SGT peut être aussi précoce que l’âge de 2 ans ; il se situe habituellement pendant l’enfance ou au début de l’adolescence et, par définition, avant l’âge de 18 ans. L’âge médian se situe autour de 7 ans. Le trouble dure habituellement toute la vie, bien que des périodes de rémission, durant de quelques semaines à quelques années, puissent survenir. Dans la plupart des cas, la sévérité, la fréquence et la variablitié des symptômes diminuent au cours de l’adolescence et à l’âge adulte. Dans d’autres cas, les symptômes disparaissent totalement, habituellement au début de l’âge adulte.

Source : DSM-IV Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux – 1995

Pour en savoir plus : contactez l’Association Québécoise du Syndrome de la Tourette – www.aqst.com

 

L’AQPAMM peut vous aider
Nous sommes heureux si vous avez pu trouver dans cet article de l’information pertinente.
Nous sommes là pour vous aider, n’hésitez pas à nous contacter ! Nous vous proposons :

-De l’écoute téléphonique
-Des suivis individuels, de couple ou familiaux
-De l’aide d’urgence
-Et beaucoup d’autres services !

 

Retour aux fiches maladies



Imprimer cette page